Colorova, salon de thé dans le 6ème

Il y a plus d’un an, je testais pour la première fois Colorova, salon de thé stratégiquement situé entre le Bon Marché et la rue de Rennes. Il se trouve également à 200m de Mamie Gâteaux et propose les mêmes tarifs.

J’y suis retournée il y a peu pour une pause goûter.

gouter-colorova

salon-de-the-colorova-patisseriecolorova-decoration-mobiliersaint-honore-patisserie-paris-colorova-salon-de-the

Dans nos assiettes ?

Un chocolat chaud caramel tonka, un thé, un financier et un entremet chocolat lait caramel et confit de citron vert.

colorova-chocolat-chaudcolorova-patisseries-chocolatcolorova-entremet-chocolat-citron chocolat-chaud-colorova

colorova-patisseriecolorova-patisserie-chocolatcolorova-financier

patisseries-colorova-paris-6eme

patisserie-colorova-paris-6

C’est combien ?

Financier : 1,50€
Thé : 5€
Pâtisserie : 5€

colorova-patisserie-prix

Mon avis ?

Le cadre est toujours aussi agréable, la déco, la vue sur les pâtissiers s’affairant, les jolis fauteuils… Le chocolat chaud est excellent, ce n’est pas un chocolat à l’ancienne très épais comme l’Africain d’Angelina par exemple. Il est bien dosé en cacao et ne reste pas sur le bide. La touche caramel tonka est très agréable. Le financier est vraiment réussi et vraiment pas cher. La formule déjeuner à 15€ est assez alléchante et la formule sandwich à moins de 8€ est également sur ma TO EAT LIST !

Nous sommes en semaine, on reste plus de 2h et personne ne nous regarde de travers. Plusieurs jeunes femmes profitent du wifi devant leur thé.

salon-de-the-colorova-paris-75006colorova

C’est où ?

Colorova – 3, Rue de l’Abbé Grégoire – 75006 Paris – 01 45 44 67 56

Ouvert le mardi de 10h00 à 18h00 et du mercredi au dimanche de 09h00 à 18h00.
Wifi
colorova-patisserie-paris-6-eme
Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

HOMES TO INSPIRE | RELAXED GRANDEUR

FacebookTwitterPinterestCahn took her model from her former employer, Google, where she was...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *