La Petite Mangerie, les tapas se surpassent

http://parisianavores.paris/wp-content/uploads/2015/01/resto-la-petite-mangerie-rue-de-bretagne-paris3.jpg

A deux pas de son grand frère, la Mangerie, la Petite Mangerie a ouvert ses portes il y a quelques semaines et fait déjà le plein d’amateurs. Dans un cadre encore un peu plus intimiste sous une lumière un poil plus tamisée, la Petite Mangerie reprend les essentiels qui ont fait le succès de la Mangerie. Au programme, des tapas de bonne facture et des assiettes à partager.

la-petite-mangerie-rue-de-bretagne-paris3-tapas

 Dans nos assiettes ?

Tataki de veau et légumes croquants

Cecina de boeuf de Galice 24 mois d’affinage

Noix de St Jacques, crumble et butternut

Assiette de gouda à la truffe

Petit pot de crème, litchi et gingembre

Tapas gourmandes (thé gourmand)

la-petite-mangerie-paris-3
la-petite-mangerie-resto-paris-3
la-petite-mangerie-rue-bretagne
la-petite-mangerie-paris3
restaurant-la-petite-mangerie
la-petite-mangerie-rue-de-bretagne
C’est combien ?
la-petite-mangerie
Mon avis ?

C’est un petit cocon et c’est un peu comme chez nous. Murs en pierres, ribambelle de coussins graphiques, cageots de marché au sol et aux murs, tabourets Tolix, oranger au mur. L’espace, de petite taille, tout en longueur, procure au resto une atmosphère bien particulière, à l’écart du bruit de la rue de Bretagne et du grand froid. Service décontract’ mais appliqué. Nous reviendrons !

la-petite-mangerie-rue-de-bretagne-paris3
la-petite-mangerie-paris
resto-la-petite-mangerie
restaurant-la-petite-mangerie-rue-de-bretagne-paris3
C’est où ?

 

La Petite Mangerie

5 rue de Bretagne – 75003 Paris

facebook.com/lamangerie

la-mangerie.com/la-petite-mangerie

Ouvert du mardi au dimanche de midi à minuit – brunch le dimanche (27€)

la-petite-mangerie-rue-de-bretagne-paris-3

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Les fils à maman, les nostalgiques de la bonne cuisine

FacebookTwitterPinterestDéco industrielle et vintage, affiches scolaires chinées et chaises d’écoles, bienvenue dans...
Read More

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *