Le Bonne Nouvelle, la brasserie arty

plat-du-jour-resto-le-bonne-nouvelle

Le Bonne Nouvelle s’est installé il y a quelques mois au 4 rue du Faubourg Poissonnière, quasi face au Grand Rex. Esprit brasserie arty, population bobo – bonne nouvelle ?
LeBonneNouvelleLeBonneNouvelle-Comptoir

 

★ Dans nos assiettes ★

cheeseburger-le-bonne-nouvelle

Ma collègue opte instantanément pour un cheese.  Je ne l’ai pas goûté, mais il était physiquement digne des burgeries parisiennes qui fleurissent et font le burger bonheur du tout Paris.

cheese-resto-le-bonne-nouvelle

 

 

 

 

 

 

gif-leonardo

 

Pour moi, plus sage, oeuf mimosa bio en entrée et le plat du jour, saumon et garnitures au choix. Fondue de courgettes et épinards… Oui, il va bien falloir se l’avouer, troquer burger contre saumon, frites contre épinards, pour perdre au moins ce que la doudoune ne saurait cacher.

oeuf-bénédicte-bonne-nouvelle  plat-du-jour-resto-le-bonne-nouvelle

★ C’est combien ★

Formule midi à 15€ avec entrée/plat ou plat/dessert.

Le soir, compter 20€ pour un plat et un dessert.

carte resto Le Bonne Nouvelle


resto-le-bonne-nouvelle

★ Mon avis ★

Service sympa, bon plan pour déjeuner. Un peu bruyant cependant. Le soir, l’ambiance change, gay friendly apparemment.

Bien pour… un verre au soleil (quand il reviendra), un steak tartare après une séance au Grand Rex, un plan B si l’attente se fait trop longue chez Big Fernand

Note Ambiance/déco/servicenote
Note pour le goût
♥ Ils ont aimé ♥

Télérama

Table à découvert

★ C’est où ★

Le Bonne Nouvelle – 4 rue du Faubourg Poissonnière – 75010 PARIS – Du lundi au samedi de 8h30 à 2h00. Page Facebook


Agrandir le plan

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Can tin (e), street food vietnamienne rue du faubourg Poissonnière

FacebookTwitterPinterestCan tin (e) a élu domicile dans la rue du Faubourg Poissonnière...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *