Le Général Beuret, le bar des super-héros dans le 15ème

Deedee l’adore et l’a glissé dans son guide du 15ème, le Général Beuret, c’est un bar plus qu’un restaurant, un endroit coloré où campent les super-héros au coeur du 15ème. A deux pas de super commerçants, la fromagerie Androuet et l’excellente boulangerie Pichard entre autres, le Général Beuret niché sur la place du même nom jouit d’une petite terrasse au soleil.

On y vient pour un verre, on y reste pour un burger, parfois l’inverse.

Dans nos assiettes ?

Deux carpaccios de boeuf frites.

bar-general-beuret-paris-15-cambronnebar-general-beuret-frites

Une charlottes aux fraises

bar-general-beuret-dessert

bar-du-general-beuret-paris-15-comptoir

bar-general-beuret-paris-15-restaurant

C’est combien ?

Carpaccio frites : 10,50€
Dessert : 4,50€
Café après un déj : 1€

general-beuret-restaurant-bar-paris-15eme-carte

carte-menu-general-beuret

carte-general-beuret-paris-15

Mon avis ?

Des plats qui ne cassent pas trois pattes à un canard à des prix carrément raisonnables dans le quartier, un burger qui tient la route, un service aimable, une déco carrément colorée, un super spot pour un verre, un déj en terrasse ou un apéro qui s’éternise puisque le bar reste ouvert jusqu’à 2h tous les soirs. Les frites sont vraiment pas mal, il paraîtrait que l’équipe derrière le Général Beuret soit la même que celle de Dédé La Frite. L’happy hour bière & frites à 5€ est d’ailleurs toujours très apprécié !carpaccio-bar-general-beuret-15-eme

bar-general-beuret-paris-15general-beuret-resto-bar-paris-15

Consultez mon guide du 15ème

C’est où ?

Le Général Beuret

9 Place du Général Beuret – 75015 PARIS – 01 42 50 28 62 

Page Facebook du Général Beuret

Ouvert tous les jours de 8h à 2h


bar-resto-general-beuret-paris-15

 

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Le salon de thé Angelina – Paris / La Belle Epoque

FacebookTwitterPinterestQuand j’entre dans ce salon de thé, fondé en 1903 par un...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *