Livraison à domicile de vos plats préférés

Marre du menu D9 california X makis du lundi soir, contre les pizzas à pâte over huilée des chaînes de pizzas, pas envie de sortir sous -3°c ? Enfin, les solutions pour foodies fainéants sortent de terre, tout en voulant la sauvegarder en livrant à roller ou à vélo…

Tok Tok Tok

Le super burger de Captain B, les empanadas de Clasico Argentino, le kebab chic d’Our, le poulet Massala de Bollynan, le tajine de Fine Lalla, le fish and chips de The Sunken Chip, les tacos de Cantine California,  le burrito de Chipotle, le banh-mi de Bulma, le Paris-Brest de la Pâtisserie des Rêves, les éclairs de l’éclair de Génie, les cookies de la Fabrique, Tok Tok Tok permet de se faire livrer, en moins d’une heure, les envies de son choix 24h/24 7j/7.

Tok Tok Tok peut aussi vous livrer du sérum phy, Fifa 2015, une trottinette Hello Kitty, un Iphone 6, des fleurs, du parfum, une bouteille de rosé, un filet de boeuf, des crevettes grises…

Le tarif de livraison dépend de la distance à parcourir. Tok Tok Tok s’apparente à une conciergerie, vous pouvez commander des empanadas de Clasico Argentino et le Paris-Brest de la Pâtisserie des Rêves accompagné de cookies de la Fabrique… L’appli permet de suivre l’avancée de son livreur en direct.

Pour tester le service, je vous offre 10€ avec le code : F3D30

 toktoktok

Take Eat Easy

Le service Take Eat Easy se fait service de livraison à vélo des restaurants parisiens. Le choix est pour l’instant plus restreint que chez Tok Tok, on choisit ici son restaurant et on ne peut faire ses emplettes dans différents restos mais la livraison est moins onéreuses.

Pour tester le service, je vous offre 10€ en suivant ce lien ou (5CUNYG).

take-eat-easy-livraison-restaurant

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Le Paris de… Stéphanie

FacebookTwitterPinterest   On la déteste tout autant qu’on l’adore, ça dépend des...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *