Paris City Guide

paris-city-guide

Si je quittais (enfin) Paris et que je revenais en touriste pour 3 jours à Paris, voici quel serait mon programme :

Jour 1 – Rive gauche Powa :

Un petit déjeuner chez Dominique Saibron avec un ou deux croissants bien sûr. Un petit tour au Parc André Citroën pour embarquer à presque 300 m au-dessus du sol grâce au Ballon de Paris. Vue aussi cool que celle de la Tour Eiffel sans la douloureuse attente. Cap sur le 7ème avec une pause café chez Coutume rue de Babylone, l’un des tout premiers coffee shop de Paris. On prend un latte sur place ou à emporter avant de redescendre la rue de Babylone pour trouver, en plein Paris, une Pagode. Un cadeau de François-Emile Morin, directeur du Bon Marché de l’époque à son épouse en 1896. Elle le quitta un an plus tard. Une superbe Pagode qui abrite aujourd’hui un cinéma et un petit café dans son jardin japonais. Un havre de paix hors du temps. Un petit tour dans le jardin du Musée Rodin, un endroit incroyable qui nous fait rapidement oublier l’euro demandé pour y accéder. Trêve de verdure, nous nous rendons maintenant à la Grande Epicerie de Paris après avoir jeté un oeil au Bon Marché. On traverse les rayons à la découverte de produits du monde et des nouveaux produits français qui feront défaillir nos papilles. Allons déjeuner au Café Figue, un bistronomique du côté de Montparnasse qui fait la part belle à la gastronomie française et sa pluriculturalité. On digère avec une balade dans le quartier de Saint-Germain-des-Près en passant par le Jardin du Luxembourg. On fond pour un petit chou de la Maison du Chou sur la charmante place de Furstenberg. Nous marchons jusqu’à la Seine avant de finir cette journée par un repas sudaméricain chez El Sol y La Luna pour se remplir la panse pour moins de 12€.

Jour 2 : Le Marais et le Centre

Nous démarrons cette journée par un petit déjeuner chez Loustic, un agréable coffee shop à la déco à croquer, au coeur du Marais. Nous flânons dans ce quartier vivant même le dimanche avant de faire un tour dans le plus ancien marché de Paris, le Marché des Enfants Rouges, qui abrite également de nombreux stands de restauration. Nous nous laissons tenter par le Traiteur Marocain et un couscous royal dégusté sur une table en plein air. On décide de se rendre aux abords des Halles admirer l’avancée des travaux et le renouveau du Parc Saint Eustache. Un peu plus loin, nous empruntons les passages couverts aux alentours des Grands Boulevard (Paris en compte plus d’une vingtaine). Nous ne manquerons pas la Galerie Vivienne, un des plus beaux passages. Ce soir, après de longues heures de marche, nous cèderons à un burger gourmet, Paris New York, ou à l’une des meilleures pizzas de la capitale (Il Campionissimo).

Jour 3 : Paris Nord

Petit-déjeuner chez Bob’s Bake Shop, spot à l’accent américain et aux excellentes pâtisseries avant de nous rendre au Sacré Coeur et dans le pittoresque quartier des Abbesses. Découverte vénézuélienne à travers un déjeuner d’arepas chez Bululu Arepera. Détour ou tour obligé aux Puces de Saint Ouen, sentir l’atmosphère, les vieux livres et les marrons chauds. Chiner un transistor et miroir en rotin. Observer les vendeurs à la sauvette, passer la tête chez Louisette, guinguette des années 30. Nous dînons ce soir indien dans un vrai restaurant indien, sans viande ni cheese naan, mais avec beaucoup d’épices : Saravana Bhavan, à 2 pas de Gare du Nord.

Où dormir ?

Airbnb est une bonne solution si vous restez plus de 3 jours. (23€ de réduction en suivant ce lien). Vous pourrez ainsi passer une soirée à cuisiner et à profiter de votre appartement parisien. Pour un court séjour, mieux vaut privilégier un hôtel pour ne pas perdre de temps à ranger avant votre départ.

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

City Guide / Week-end à Rome

FacebookTwitterPinterestJe n’avais jamais mis un pied sur le territoire italien alors après...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *