Thai at Home, Street food thai (sur place, à emporter et en livraison)

thai-at-home-paris

C’est le genre de spot où tu entres une première fois, par hasard et par flemme de faire à manger pour trouver bonheur à emporter et où tu reviens, l’air de rien, un paquet de fois. Le petit fast-good thaï qu’il fait bon avoir près de chez soi. un pad thaï ou du riz sauté au boeuf pour moins de 10€, servi avec le sourire ou livré à domicile (ouais c’est un peu le principe que vous aurez deviné à son nom).

Dans nos assiettes ?

J’ai donc mangé les plats de Thaï at Home un paquet de fois. Vous trouverez ici un déj sur place et un diner à emporter.

Un menu déj nems et soupe poulet au lait de coco

Un pad thaï : 9,50€

Un riz sauté boeuf : 9,50€

Des nems banane nutella

thai-at-home-paris-restaurant
thai-at-home-paris-livraison

thai-at-home-paris-pad-thai-livraison

thai-at-home-paris-nems

thai-at-home-paris-pad-thai

thai-at-home-paris-resto-thailandais

thai-at-home-paris-livraison-domicile

thai-at-home-paris15
thai-at-home-paris

C’est combien ?

Plat : 9,50€ (-10% à emporter)

Menu déj : entrée+plat : 12,90€ et 14,90€ pour entrée+plat+dessert (-10% à emporter)

Mon avis ?

Thai at Home, c’est un peu ma cantine du soir, à emporter. Les plats sont frais, savoureux et généreux. Je n’ai jamais été déçue. La salle se prête bien davantage aux déjeuners sur le pouce. Le service est sympa et efficace et les prix intéressants. La livraison est gratuite.

Consultez mon guide du 15ème

Thai At Home

23 Rue Mademoiselle, 75015 Paris

44 Rue des Moines, 75017 Paris

Ouvert tous les jours

www.thaiathome.fr

www.facebook.com/thaiathome

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Grand Train

FacebookTwitterPinterestDepuis le 30 avril et jusqu’au 16 octobre 2016, SNCF et Ground...
Read More

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *