Désert du Sahara, Erg Chebbi, Merzouga, Maroc

Après la belle découverte des Gorges du Ziz, nous roulons jusqu’à Merzouga, une des portes d’entrée du désert du Sahara, pour parvenir aux belles dunes dorées de l’Erg Chebbi dont certaines culminent à 150 m de hauteur.

En sortant de la voiture, une chaleur étouffante et écrasante nous entoure. 51°c au compteur annonce le tableau de bord. Le sirocco, brûlant, nous enveloppe. La ville est déserte. Nous déjeunons dans un resto avant de rejoindre notre hôtel que nous avons réservé quelques heures auparavant. Le Dar Poublanc que je vous recommande vivement.

Nous avons ensuite trouvé un bivouac dans le désert. La ville compte de multiples agences et les hôtels peuvent aussi vous conseiller. Tous les « tours » se valent. Je ne souhaitais pas prendre de dromadaire pour nous rendre dans les dunes mais aucune solution n’était possible et marcher dans les dunes sur des centaines de mètres sous plus de 40°c est tout bonnement impossible. En réservant en amont, il est possible de s’y rendre en 4×4. L’entrée dans le désert au coucher du soleil est extraordinaire et assez émouvante. Les bivouacs se trouvent à environ 40 minutes de l’entrée du désert. Nous avions pris un bivouac basique et bien nous en a pris car il faisait tellement chaud que nous avons dormi à la belle étoile, la toile de tente empêchant l’air de passer, c’était irrespirable. Nous avons mangé un tajine, dansé et nous avons regardé le plus beau spectacle : un ciel étoilé comme nous ne l’avions jamais vu et la lune dont les aspérités se dévoilaient.

Nous nous sommes réveillés avec le jour, sur notre matelas sur le sable. Oumar est allé voir le soleil se lever derrière les dunes puis nous sommes retournés à l’hôtel pour petit-déjeuner et nous laver. Cette nuit là, on a bu 6 litres d’eau. Il faisait chaud, mais nous n’avons pas regretté une seconde de l’avoir fait. Nous étions avec un bébé de 12 mois, et deux enfants de 2 ans et demi et 5 ans et demi, donc c’est complètement faisable 😉




Booking.com

 

L’hôtel Dar Poublanc à Merzouga

Comme quasi tout au long de notre road trip, nous étions seuls dans notre hôtel à Merzouga. Quasi tous les hôtels de Merzouga détiennent une piscine car la chaleur est peu supportable en journée. Nous étions à l’hôtel XXXX, et nous l’avons vraiment apprécié. Le petit déjeuner était pantagruélique et excellent, le gérant adorable et aux petits soins. Nous y avons mangé deux fois, de grandes salades et pizzas berbères.

Écrivez le premier commentaire

Cet article attend votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *