Pizza Rossi, la pizza napolitaine au prix quasi napolitain à Paris

La rue Saint-Denis a ses personnages, on pourrait aisément la choisir pour lui dédier une série, Plus Belle la Vie à Saint-Denis. Dès 9h du matin, une ribambelle de femmes proposent leur service smartphone en main, et une ribambelle d’hommes turbans sur la tête en font de même diable aux mains. Vendeurs de tissus à la gouaille sans pareil et aux mains agitées, vendeurs ambulants de maïs et de marrons chauds, pakistanais transportant du tissu, prostitués 1.0 et 2.0, startupeurs, acheteurs en gros se croisent, chaque jour, dans une harmonie apparente – amusante et curieuse. La rue Blondel, adjacente, est nettement plus glauque et je n’y aurais jamais tenté un resto sans avoir lu un article élogieux sur 716 La Vie. J’aime ces endroits pas évidents et souvent surprenants.

Dans nos assiettes ?

3 menus déj : pizza + boisson.

pizza-rossi-paris2

C’est combien ?

Menu déj pizza et boisson : 10€

Dîner : Pizza, boisson, dessert, café : 18€

Mon avis ?

Les habitués se pressent ici dès midi pour une pizza sur place ou à emporter. Excellente et grande pizza. Bonne pâte fine, bien cuite, garniture généreuse. Pas de chichi mais un service adorable avec l’accent. Un vrai bon plan pour manger une bonne pizza.

paris2-pizza-rossi


pizzeria-strasbourg-saint-denis-pizza-rossi

pizza-rossi-pizzeria-paris

pizza-rossi-paris-2

Pizza Rossi

24 Rue Blondel, 75002 Paris

Ouvert du lundi au vendredi midi et soir et samedi soir

www.facebook.com/Pizza-Rossi

pizza-rossi-pizzeria

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Frame Brasserie, la californie dans le 15ème

FacebookTwitterPinterestA deux pas de la Dame de fer, FRAME Brasserie a ouvert...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *