Poulet Poulette // Street food // Montparnasse

Je guettais l’ouverture de ce spot plusieurs mois avant son ouverture. C’est-à-dire que Montparnasse manque cruellement d’offres en matière de street food et fast-good. Pas grand chose entre le McDo et le Relais de l’Entrecôte… On trouve tout de même un peu plus loin la Maison du Croque Monsieur et Midi 26.

La star de la maison est ici le poulet, sous toutes ses formes : en tacos, en burgers, en salade, en tortillas, en grilled cheese ou dans son plus simple appareil.

Dans nos assiettes ?

Je commence à connaître la carte puisque j’y ai déjà déjeuné 3 fois (dont une fois à emporter). J’ai donc déjà jeté mon dévolu sur

– le burger Jim : escalope de poulet, marinade miel/moutarde, salade, poivrons grillés, tomates, oignons frits, chèvre.

– les grilled cheese sandwichs Basque (servis par 2) : blanc de poulet rôti, poivrons grillés, coulis de tomates, cheddar, mozzarella.

– la salade pesto : pâtes, blanc de poulet rôti, tomates séchées, roquette, parmesan, sauce pesto.

poulet-poulette-streetfood-paris-burger

poulet-poulette-street-food-paris

poulet-poulette-streetfood-paris-patates

poulet-poulette-streetfood-paris-6
poulet-poulette-streetfood-paris-grilled-cheese
poulet-poulette-streetfood-paris-tacos

poulet-poulette-streetfood-paris

poulet-poulette-streetfood-paris6

 

C’est combien ?

poulet-poulette-menu

Mon avis ?

J’aime vraiment cette adresse. Les recettes sont recherchées, le poulet est fermier et Label Rouge ce qui est très rare pour les offres dans cette catégorie de prix. L’équipe est très aimable, les tarifs très corrects et le lieu agréable pour un déjeuner sur le pouce (magnifique carrelage…). Bref, une adresse bienvenue à Montparnasse Bienvenüe…

 

Poulet Poulette

20 rue Littré – 75006 Paris

Ouvert tous les jours du lundi au dimanche de 11h30 à 22h30

www.facebook.com/Pouletpouletteburger

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Käramell, temple des bonbons scandinaves rue des Martyrs

FacebookTwitterPinterestA deux pas de la Chambre aux Confitures, une autre échoppe dédiée...
Read More

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *